Retour sur le Jam Ka Deux Tour au Japon

Bon je fais quelque chose d’inédit tout en restant fidèle à moi-même : pas trop de mots et beaucoup de musique LOL! Du 26 au 29 Avril 2017 se déroulait la tournée du « Jam Ka Deux » au Japon, deuxième album du célèbre guitariste japonais, Yosuke Onuma.

MA PREMIERE FOIS AU JAPON

J’avais déjà été au Japon en 2010. Jacques Schwartz-Bart avait réuni Reggie Washington, Olivier Juste et moi pour enregistrer le septième album « Jam Ka » de Yosuke Onuma à New York.… On s’est après produit au Blue Note de NYC puis direction Tokyo pour un show au Blue Note. J’avais été impressionné par la grandeur de la ville, la propreté, la notion du respect ! C’était un séjour si express que mes souvenirs se sont réduits au Blue Note et à l’hôtel.

Arnaud Dolmen Grégory Privat Yosuke Onuma Reggie Washington Olivier Juste Jazz
De gauche à droite: Grégory Privat, Yosuke Onuma, Reggie Washington, Hirofumi Yamazaki et Olivier Juste

JAM KA DEUX TOUR

Six ans plus tard, on enregistre « Jam Ka Deux » à Paris sous la même direction artistique , celle de Jacques Schwartz-Bart.
2017, retour en terre nippone avec l’’équipe : Yosuke Onuma (Guitare/Chant), Grégory Privat (Piano), Reggie Washington (Basse), Olivier Juste (Tambour Ka) et moi (Batterie/Tambour Ka).

Pour la petite anecdote, « Jam Ka Deux » est le premier album sur lequel je chante (oui vous avez bien lu) en lead (titre « Sonjé mwen). Au début, je pensais que c’était une blague de Jacques Schwarz-Bart… Au final, sans me prendre au sérieux, j’ai apprécié de chanter. 

Là, nous étions en tournée dans plusieurs villes japonnaises : Osaka, Nagoya et Tokyo.

Arrivés à Osaka, on retrouve quelques minutes plus sur la scène du Billboard Live. Premier concert avec un public très attentionné et curieux.

Après ce premier concert, direction l’aéroport pour s’envoler vers Nagoya. Une voiture nous attend pour nous rendre au Blue Note… Encore un super concert, la musique sonne de mieux en mieux.

Enfin troisième et last stop, Tokyo. On est de plus en plus en symbiose. Quel bonheur d’effleurer à nouveau le sol de cette salle mythique. Autant dire que c’est LA Scène incontournable à Tokyo pour les artistes jazz du monde entier. Je vous avouerai que j’étais ému! Club de jazz de référence de la ville, à l’image de son prestigieux cousin du Greenwich Village à New York. Maceo Parker, Chick Corea, Herbie Hancock, Wayne Shorter ou plus localement Incognito, Toshiko Akiyoshi ou Hiromi Uehara s’y sont produits.
Ben l’Oncle Soul, de passage à Tokyo, nous a rejoint sur scène avant le rappel. Belle surprise pour le public.
Le deuxième set a vraiment été incroyable: il y a avait de la magie.

En fait, dans mon temps libre, j’adore visionner des concerts de jazz sur YouTube. Et beaucoup ont eu lieu au Blue Note Tokyo. Vous comprenez alors ma joie et mon émotion de m’y retrouver à mon tour.

LE COURS DE KA

Cette vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux ! Beaucoup ont été impressionnés par l’exécution si juste et l’apprentissage rapide du rythme du Kaladja (un des sept rythmes du Gwoka) par ces non-aficionados. Comment l’expliquer ? Une seule et unique raison ! Ils savent écouter. Oui ils savent écouter. C’est aussi simple que ça…

Olivier et moi avons eu une excellente opportunité : donner un cours de gwoka à une vingtaine de Japonais.

C’était une première pour moi au Japon et à des anglophones. On s’est bien débrouillés :). Ils étaient déjà familiers avec cette musique, en plus d’être des élèves réguliers d’un cours de percussions.
Au-delà des élèves ce qui était frappant:
– le prof du groupe voulait d’abord un cours privé avec Olivier et moi pour être mieux préparé et assurer le succès de la masterclass.
– sans se consulter, Olivier et moi avions le même discours d’enseignement sachant que moi j’ai appris le gwoka dans une école (école Marcel Lollia de Mr Georges Troupé) tandis qu’Olivier a appris dans la rue avec les mètamanniòk dont Vélo. Olivier était surtout sur l’histoire et l’anecdotique de la musique alors que moi j’étais sur la théorie.

On a été très complémentaires et j’en suis ressorti grandi.

DERNIERS JOURS: STUDIO & VISITE

J-1 avant le départ, on part visiter la ville! Noooon je blague. Musique comme toujours :). On a fait une session avec Ben L’Oncle Soul. Good vibes.


Avant de se quitter, j’ai oublié de vous dire… Finissant le studio plus tôt, on a 
tenté de faire nos touristes avec Grégory Privat… FAILED. On s’est perdus. Au revoir nos achats et photos à vous montrer. Plus de deux heures à errer dans un quartier industriel de Tokyo LOL.


ありがとうございます = Arigato gozaimasu (signifie merci beaucoup) à Yosuke, à mes acolytes, à Hiro et au public pour ce superbe voyage.


Signé un Gaijin.

Jam Ka - Onuma Yosuke Arnaud Dolmen
Album Jam Ka de Yosuke Onuma
Album Jam Ka Deux de Yosuke Onuma
Album Jam Ka Deux de Yosuke Onuma